Étiquettes

, , , , ,

J’ai décidé de donner un nouveau tournant à ce blog. Fini l’écriture de posts avachie dans mon lit, en m’enfilant mon poids en cookie. Je deviens sauvage et indomptable. Je palpe l’inconnu (enfin, vous m’avez compris) et je brave le danger en allant sur le terrain. Direction la Fashion Weeeek.

Si vous habitez Paris vous avez dû croiser ces longues lianes de 14 ans qui courent partout, ces femmes qui portent l’équivalent de la forêt du Gévaudan en manteau. C’est Fashion Weeeek vous crieront des jeunes filles en fleurs trop (mal) lookées et visiblement sous acide.

Pour comprendre ce qu’est « l’esprit » Fashion Weeeek, j’ai décidé de me rendre au défilé. CALMEZ-VOUS JEUNES FOUFOUS bien entendu, avec mon statut de simple STAGIAIRE d’une rédaction mode/beauté, je n’ai pu qu’admirer l’extérieur (certes très attractif) des shows. Mais croyez-moi, ça valait tout de même le détour.

Me voilà donc partie pour le défilé Viktor & Rolf au Jardin des Tuileries. J’y suis allée, officiellement pour mener une enquête sociologique, officieusement pour croiser les journalistes que je lis et qui me fascinent depuis des années. Et j’ai découvert un univers parallèle ! Pas celui de la mode et des mannequins, celui des WANNABES ! Ces jeunes gens qui aspirent à la notoriété, grâce à leurs photos street style. Pour les avoir observé une après-midi, j’en ai tiré quelques règles à suivre pour devenir des inconnus aussi célèbres qu’eux.

Au défilé Viktor & Rolf (par L'Officiel Mode)

Au défilé Viktor & Rolf (par L’Officiel Mode)

Fashion Week : comment se faire remarquer

Au niveau des fringues :

–   Porter des talons hauts : plus ils sont hauts, plus ils sont colorés et plus ils sont bizarres (moches) mieux c’est.

–   Faire des mix improbables : La wannabe la plus photographiée portait une jupe en voile asymétrique avec un top cropped, des chaussures simplement inexplicables et un gros bonnet en laine gris. C’est un peu comme les hamburgers anglais, on se demande pourquoi ils mixent du camembert et de la confiture de groseille.

–   Être grande : Je suis désolée mesdemoiselles, ça me peine autant que vous (rapport à mon mètre-et-des-brouettes) mais notre ère privilégie les grandes danoises.

Porter du oversize : de grosses lunettes de soleil, un large chapeau, un long manteau. Finalement, moins on vous voit mieux c’est.

Au niveau de l’attitude

–   Surtout NE PAS CHERCHER L’ATTENTION. Marchez d’un air déterminé, le nez en l’air. Donnez l’impression que vous allez simplement vous acheter du dentifrice. Et que vous savez déjà quelle marque vous voulez.

–   Utilisez votre téléphone. Je n’ai pas déterminé si il donne une contenance au wannabe qui n’arrivent pas à appliquer la règle précédente ou si c’est vraiment un atout dans une photo.

Ne souriez jamais. La vie n’est qu’une tartine de bouse dans laquelle vous devez croquer chaque jour.

–   Et surtout, surtout restez naturelle.

Vous savez le pire ? Je dois faire une excellente wannabe parce que j’ai été prise en photo.

Katy Perry fait ses courses

P.S 1 : J’ai aussi croisé cette nana. Une wannabe qui avait manifestement bien réussi son coup vu qu’elle était littéralement assaillie par les photographes.

P.S 2 : Un autre jour je vous parlerai quand même un peu de mode, de mannequins et compagnie. Parce que bon, soyons honnêtes, c’est un peu mon dada. Et puis ça sera aussi l’occasion de tordre le cou aux clichés bo-riiiing des nanas qui, puisqu’elles aiment la mode, ne sont pas capables de lire/écrire/réfléchir.

P.S 3 : Nouvelle résolution également, poster plus souvent. Ne me regardez pas comme ça, promis je m’y tiens ! D’ailleurs, je vous annonce d’ores et déjà que mes prochains posts parleront musique. Allez, see you !